Select Page

Avant de parler de tendances, il faut déjà savoir les trier pour ne pas perdre de temps à courir après des modes. Il y a 5 niveaux de tendances entre la Perspective Paradoxale et la tendance lourde. Jusqu’où êtes-vous prêt à aller ?

Pourtant, aussi surprenant que cela paraisse il n’y a pas de moyen de sélection des tendances hormis une certaine distinction entre Signal Faible et Signal fort ou entre MégaTendance et MicroTendance.

Nous vous proposons celui-ci que nous utilisons dans notre méthode collaborative autour des tendances Trendstorming:

Niveau 1 ou “Perspective Paradoxale” : Devenir Immortel

Une perspective paradoxale est un fait qui contredit ce que l’on pense possible. D’une très faible crédibilité, c’est une information a prendre avec beaucoup de précaution pour ne pas passer pour un illuminé. Ce qui permet pourtant de déclencher une réflexion sérieuse, voir philosophique.
L’immortalité…A lire Aubrey de Gry, elle devrait arriver vers 20140 plus ou moins en même temps que la Singularité (qui était une perspective paradoxale il y a quelques mois mais qui pourrait être classée aujourd’hui comme aspérité audible). Ce qui pourrait signifier que l’homme qui vivra mille ans est déjà né. Soit 15 ans après que l’on puisse faire repousser ses dents…
Nous aurions aussi pu mettre ici la possibilité de voyager plus vite que la lumière dont la recherche à un fait un bond il y a quelques mois avec les travaux de Harold G.white de la NASA.

Niveau 2 ou “Aspérité Audible” : La Fission Nucléaire à la maison

A ce niveau, on gagne en crédibilité car plusieurs sources viennent confirmer une Perspective qui devient alors une “aspérité”.
Lorsque Taylor Wilson construisit une réacteur à fission nucléaire chez lui c’était une perspective paradoxale. Puis, d’autres personnes lui ont emboité le pas comme Conrad Farnworth et le journaliste Mark Suppes nous sommes avons monté d’un cran dans les possibilités que cette tendances se dépandent. Dans les ressources ci-dessous vous trouverez les plans de son réacteur à Fusion Bussard qu’il a appelé “Prométhéus” si vous souhaitez vous y mettre dès ce week-end…

 

Niveau 3 ou “Signal faible” : La méditation

Un signal est dit “faible” lorsqu’il commence a susciter un intérêt scientifique ou qu’il fait le sujet de publications dans les revues spécialisées. C’est à dire que la tendance commence a se propager.
Le signal faible que je retiens ici est la méditation pour tous. Pour la raisons que lorsque des entreprises aussi visibles que Facebook et Google ont des programmes de méditation en interne on peut se dire que cela se propage. Les études scientifiques sont également de plus en plus nombreuses sur ce sujet et convergent toutes pour prouver que cette pratique a de nombreux avantages sur la santé, la créativité ou la capacité de se concentrer. En niveau 3, comptez aussi sur l’intelligence artificielle avec la stratégie de Google qui se dirige clairement dans cette direction  et le Human Brain Project.

 

Niveau 4 ou “Orientation Claire” : L’Inde terre d’innovation

A ce niveau, la preuve n’est plus à faire qu’il s’agit du tendance confirmée. C’est d’ailleurs à ce niveau de “puissance” que les médias s’emparent d’un sujet et que le grand public commence à être informé de son existence. Un exemple parmi d’autres : Facebook qui a été fondé en 2004 a commencé à être un sujet pour les media vers 2007.
L’inde, nouvelle source d’innovation. Difficile de choisir un talk particulier sur ce thème qui a une page sur le site de TED.
Tiens, à ce sujet…,vous êtes vous inscrit à Creative Day que nous organisons le 23 Janvier 2014 en partenariat avec Creapole dont l’invité d’honneur est Navi Radjou, auteur de « Jugaad Innovation » publié en 2013 aux éditions Diateno.

Niveau 5 ou “Tendance Lourde” : La Génération Y

Voilà, c’est fait, ce que j’appelais dans une autre vie la culture Y a rejoint aujourd’hui la culture dominante. Entre-temps, elle  nous a permis de suivre l’évolution des attentes professionnelles de jeunes salariés/consommateurs qui n’auront sans doute pas les mêmes regrets que “les anciens” de ne pas avoir vécu comme ils voulaient, d’avoir travaillé trop dur ou de ne pas avoir exprimé leurs sentiments comme l’explique un article de Slate daté de 2012.
 Si vous croisez l’orientation claire que nous avons sélectionné (Inde) avec une tendance lourde (Génération Y)…vous obtenez :