Select Page

Faire une pause créative ou “Creative Break”, en prenant quelques jours pour vous ressourcer afin de rester créatif toute l’année.

Pour rester créatif, Balzac travaillait de nuit et buvait 4 litres de café pour rester éveiller. Parfois, il prenait en plus des bains de pieds de moutarde (pour la vitamine C semble t’il).

Pour Agatha Christie, chaque nouvel endroit, un coin de table ou une baignoire, était l’occasion de continuer à tuer des gens de façon créative.

Pour Jules Verne, la solution était radicale : se faire enfermer chez lui nu – oui, nu – pour se forcer à terminer tel ou tel chapitre.

Pour Stephen King, c’est de ne pas s’arrêter avant d’avoir écrit 2500 mots, ce qui lui prend 5 heures.

Pour Bernard Werber, c’est d’écrire une nouvelle par jour…

Les 6 ingrédients d’un Creative Day :

  1. Etre seul (ou pas). En tout cas laisser du temps à chaque membre de votre équipe de penser de son coté à ses idées avant de les mettre en commun. C’est ce que l’on appelle le “Brainwriting”.
  2. Sortir du quotidien. Bien sur, ce n’est pas un Break si c’est pour rester dans votre salle de réunion.
  3. Se déconnecter. Hyper important. On éteint son téléphone, on met son mail sur répondeur.
  4. Visiter un lieu de mémoire. Retrouver sa créativité et penser à l’avenir demande aussi de penser au passé.
  5. Prendre un livre inspirant. Très important d’avoir au moins un livre en commun. Par exemple, lors du dernier Creative Break de la Lyonnaise des Eaux à Cadaques, le livre choisi a été “Les employés d’abord, les client ensuite” de Vineet Nayar.
  6. Ecrire ses idées. Tout doit être noté, sélectionné et priorité pour pouvoir être….utilisé bien sur !

Mais pour vous ? Comment pouvez-vous rester créatif toute l’année sans être nu dans une baignoire de café à tuer des gens en 2500 mots ?

 

Je vous propose d’organiser un Break créatif avec cette vidéo tournée lors de mon Creative Break 2012.